QIGANG CHEN Reflet d’un temps disparu